La tendinite de la bandelette-ilio tibiale

Signes et symptômes*

  • Douleur sur le côté externe du genou, parfois même au long de la cuisse
  • Douleur en flexion – extension du genou en position «unipodale»
  • Douleur à la pression du condyle fémoral externe.

Qu'est-ce que c'est

La tendinite de la bandelette ilio-tibiale est communément appelée « le syndrome de l’essuie-glace ».

La bandelette ilio-tibiale est une longue bande fibreuse qui part de l’os composant le bassin (iliaque) et qui se termine sur le côté extérieur du genou. Elle se déplace d’avant à arrière du côté du genou à chaque pas.

La tendinite de la bandelette ilio-tibiale apparaît lorsque cette bandelette accroche au passage le condyle extérieur du fémur, juste au dessus du genou. La friction répétée cause une tendinite et est évidemment très douloureuse.

Plus fréquente chez les adeptes de la marche, course et escalade, la tendinite de la bandelette ilio-tibiale est très douloureuse mais se guérit normalement assez bien.

Un bon contrôle de la cause, souvent biomécanique, permettra de limiter la récurrence de la tendinite.

Solutions

  • Arrêt des activités à risque
  • Ralentissement significatif des activités à risque
  • Orthèse plantaire orthopédique, moulée aux pieds du patient, conçue sur mesure
  • Physiothérapie
  • Rarement, intervention chirurgicale

Compléments

  • Canne, béquilles.

Caractéristiques recherchées de la chaussure

Stable avec bon renfort.

Mise en garde

Les solutions proposées sont du domaine de l'orthésiste du pied et des professions multi-disciplinaires avec qui il collabore. Certains des compléments énoncés nécessitent une ordonnance médicale. Chacune d'elles sous-entend que le patient a des chaussures appropriées à sa condition, à la morphologie de ses pieds et aux besoins d'efficacité de l'orthèse plantaire biomécanique.

Prendre rendez-vous

Faites vérifier la santé de vos pieds par un de nos orthésistes. Prenez rendez-vous. Nos conseils en attendant : portez attention à votre façon de marcher en alignant vos pieds dans l’angle qui cause le moins de douleur. Diminuez les activités à risque.